Texte Logo GilbertGuerin.com

Le parc national du Kruger est une des premières destinations touristiques en Afrique du Sud. Chaque année plus d'un demi-million de visiteurs font une visite au parc.

Parc National du Kruger

Une des résidences du "Big Five"

Map of the Kruger National Park, Afrique du Sud

Couvrant presque 2 000 000 d'hectares, le parc national du Kruger est Un des sanctuaires animaliers les plus célèbres au monde. Le Kruger est une énorme réserve naturelle de trois cents cinquante kilomètres le long de la frontière mozambicaine et de soixante kilomètres de large en moyenne.

Le parc national fut ouvert en 1898 à l'instigation du président d'alors - Paul Kruger. Après que les chasseurs aient considérablement décimé les pourtant nombreuses populations de gibier d'origine actions à l'origine riches de jeu, toute la partie entre les fleuves Sabie et Crocodile fut mise sous un système de protection et conservation naturelle pour assurer la survie des animaux restants. C'est seulement en 1961 que le Parc National du Kruger s'est trouvé clôturé dans sa totalité.

Le parc s'étend du fleuve Crocodile au sud jusqu'au fleuve du Limpopo, la frontière internationale au nord. Dans totalité, le parc fait 350 kilomètres de long, 65 kilomètres de large et représente un secteur d'environ 20.000 kilomètres carrés.

Parmi les principales attractions se trouve le "Big Five" - éléphant, rhinocéros, buffle, lion et léopard - mais il y a de fait beaucoup plus à découvrir. Le parc comporte 147 espèces de mammifères, plusieurs d'entre elles ne se trouvant nulle part ailleurs en Afrique du Sud.

Avec plus de 500 espèces recensées, les oiseaux sont aussi particulièrement représentés. Plus de 50 sortes de rapaces, une variété complète de martins-pêcheurs, pour ne citer que quelques espèces, se rencontrent très fréquemment.

Le parc, qui est un entrelacement de routes de couvrant des centaines de kilomètres permettant de s'approcher des animaux, est divisé en trois régions principales :

Partie sud du Parc National du Kruger

Située entre les fleuves Crocodile au sud et Sabie au nord, cette partie du parc constitue la réserve telle qu'elle avait été proclamée en 1898.

Sa faune abondante, sa végétation diverse et ses paysages variés en font un des secteurs les plus populaires du parc.

Antilopes dans le parc national du Kruger, Afrique du Sud

Partie centrale du Parc National du Kruger

La partie centrale du Parc National du Kruger, entre les fleuves Sabie et Letaba, est particulièrement renommée pour ses troupeaux d'éléphants et d'animaux de savane tels que les "blue wildebeest" (gnous) et autres zèbres de Burchell. Se nourrissant des herbivores se trouvent de nombreux prédateurs tels que lions, léopards, guépards et lycaons.

Gnou dans le Parc National du Kruger, Afrique du Sud

Partie nord du Parc National du Kruger

La végétation de la partie nord du parc national de Kruger diffère notablement des secteurs centraux et méridionaux.

On trouve dans cette zone de nombreux troupeaux d'éléphants mais aussi plusieurs espèces d'animaux très rares. Un de ses attractions principales est cependant la présence très importante de nombreuses espèces d'oiseaux, particulièrement le long du fleuve de Luvuvhu dans la région de Pafuri.

Eléphants dans le Parc National du Kruger, Afrique du Sud
 

Ressources

La version française du site a été conçue à partir de la version anglaise.

Si vous n'êtes pas gênés par l'anglais, la version anglaise est généralement plus complète et la première à jour.

Un des sanctuaires animaliers les plus célèbres au monde