Texte Logo GilbertGuerin.com

Le Parc National du Pilanesberg comprend une zone de 55 000 hectares située dans la province Nord Ouest d'Afrique du Sud, 150 kilomètres au nord au nord ouest des deux métropoles du Gauteng (Prétoria et Johannesbourg) et à 60 kilomètres au nord de Rustenburg.

Parc National du Pilanesberg

Un ancien cratère de volcan

Le Parc National du Pilanesberg a une frontière commune avec le complexe de divertissement de Sun City. Le parc comprend une zone de 55 000 hectares. Sa forme est presque parfaitement circulaire, comprenant un cratère de volcan vieux de 1200 millions d'années, avec un petit lac au centre.

Cet environnement très scénique se situe dans la zone de transition entre le Kalahari et le Lowveld, et les deux types de végétation sont trouvés ici.

Carte du Parc National du Pilanesberg, Afrique du Sud

Le Parc National du Pilanesberg a été ouvert en 1979, suite à l'Opération Genesis, le plus grand projet de transfert d'animaux dans l'histoire de l'Afrique du Sud. Au début des années 80, plus de 6000 animaux en provenance d'autres parcs ont ainsi rejoint le Pilanesberg. En 1993, des lions d'Etosha - un des parcs nationaux de Namibie, ont aussi été réintroduits dans le parc, en dépit de profondes inquiétudes des communautés environnantes. Depuis, les lions ont prospéré et se sont bien adaptés au parc. Une tentative semblable avec des guépards de Namibie a malheureusement échoué.

Girafes et zèbres buvant à un trou d'eau dans le Parc National du Pilanesberg

Le Parc National du Pilanesberg contient des populations importantes de lions, léopards, rhinocéros noirs et blancs, éléphants et buffles - qui constituent le fameux "Big Five" africain. Une large variété d'espèces rares cohabite avec des espèces locales endémiques telles que la hyène brune nocturne, le guépard, le majestueux, sable, aux cotés des girafes, zèbres, crocodiles et hippopotames, pour n'en citer que les plus fréquents.

Plus de 300 espèces locales d'oiseaux sont aussi recensés.

L'histoire du parc national de Pilanesberg est également unique parmi les parcs nationaux d'Afrique. Ses paysage attractifs, ses vallées bien-arrosées et ses possibilités attrayantes pour établir des campements en ont fait un emplacement privilégié pour une installation humaine depuis des milliers d'années.

Avant sa proclamation en tant que réserve naturelle en 1979, le complexe du parc s'est trouvé fortement dégradé et les populations indigènes d'animaux avaient presque complètement disparus à causes des activités agricoles dans la région.

Pour un coût considérable, le parc a été repeuplé de très nombreux animaux, les cicatrices de la présence humaine enlevées et l'infrastructure touristique a été développée durant les 15 premières années (entre 1979 et 1993).

Ceci constituait à l'époque le plus grand et le plus cher projet de réadaptation animale jamais entreprise en Afrique jusqu'alors.

Une clôture de 110 kilomètres de long a été érigée sur un terrain difficile, et 188 kilomètres de routes ont été construites pour permettre l'accès aux visiteurs. Plus de 6 000 animaux ont été introduits durant le programme de relocation "opération Genesis".

C'est ainsi, alors que les ressources animales diminuent rapidement dans la plupart des pays en voie de développement en Afrique, le Parc National de Pilanesberg est l'un des quelques endroits où cette tendance a été nettement renversée.

Blue wildebeests (gnous) dans le Parc National du Pilanesberg

Au point de vue géologique la région est aussi mondialement connue. Sa structure, nommée "Anneau Complexe Alcalin du Parc National du Pilanesberg" s'est formé suite à une intense activité volcanique il y a environ 1 200 million d'années.

Ancien, même à l'échelle géologique, ce volcan éteint est le plus parfait exemple d'une structure d'anneau alcalin complexe.

Il y a seulement deux autres volcans alcalins au monde, en Russie et au Groenland. Aucun des deux n'est aussi clairement défini que celui du Parc National du Pilanesberg. Un nombre important de minéraux rares (mais pas forcément économiquement intéressants) peuvent aussi être trouvés au Pilanesberg. Le Parc National du Pilanesberg, pour toutes ces raisons, se classe indiscutablement parmi les phénomènes géologiques les plus intéressants au monde.

 

Ressources

La version française du site a été conçue à partir de la version anglaise.

Si vous n'êtes pas gênés par l'anglais, la version anglaise est généralement plus complète et la première à jour.

Un des plus ambitieux programme de relocation au monde