Texte Logo GilbertGuerin.com

Ces dernières décennies, les rhinocéros ont été implacablement chassés au point d'être au bord de l'extinction totale. Depuis 1970, la population mondiale de rhinocéros a diminué de 90 pour cent, avec cinq espèces seulement restantes dans le monde aujourd'hui, toutes en danger.

Rhinocéros dans le Pilanesberg

Le rhinocéros est un végétarien qui mange principalement feuillage et brindilles.

Il peut peser jusqu'à trois tonnes et atteindre quarante ans.

Il n'a pas une très bonne vue, mais son audition et particulièrement son odorat sont bien développés. L'homme est son seul prédateur.

Rhinocéros et autres animaux, Pilanesberg, Afrique du Sud

Les rhinocéros noirs se trouvent principalement dans des secteurs de végétation dense et boisée.

Les rhinocéros blancs vivent dans la savane non loin des points d'eau, fanges constituées de boue et zones protégées à l'ombre des arbres.

Lorsqu'il attaque, le rhinocéros abaisse la tête, renifle bruyamment, se met d'un seul coup au galop (il peut atteindre la vitesse de 50 kilomètres par heure), et frappe des coups puissants avec ses cornes.

Cependant, considéré son volume, le rhinocéros est très agile et peut rapidement tourner dans un petit espace.

Le rhinocéros a un rapport symbiotique avec les "oxpeckers", également appelés les "oiseaux à tiques".

En Swahili, l'oxpecker est appelé "kifaru de wa d'askari," ce qui signifie "la garde des rhinocéros".

Cet oiseau se nourrit des tiques qu'il trouve sur le rhinocéros et l'avertit bruyamment de tout danger.

 

Ressources

La version française du site a été conçue à partir de la version anglaise.

Si vous n'êtes pas gênés par l'anglais, la version anglaise est généralement plus complète et la première à jour.

Un des plus ambitieux programme de relocation au monde